Le français perd toujours du terrain au Canada

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/584240/rapport-francais-canada

L’usage de la langue française poursuit son lent déclin au Canada et au Québec, selon le portrait de la situation linguistique déposé par Statistique Canada mardi matin.

Dans ce document élaboré à partir des données du recensement de 2011, on apprend que 30,1 % des Canadiens sont capables de soutenir une conversation en français contre 30,7 % lors du dernier recensement, en 2006.

Selon Statistique Canada, environ 10 millions de personnes au Canada affirment être en mesure de soutenir une conversation en français contre 9,6 millions lors du dernier recensement.

Cette légère augmentation est absorbée cependant par la progression de l’anglais et des nombreuses autres langues parlées au pays, notamment le mandarin, dont l’usage a augmenté de 51 % au Canada depuis 2006.

Le bilinguisme recule aussi

Malgré de légères augmentations du nombre de personnes s’exprimant dans les deux langues officielles entre 2006 et 2011, la proportion de Canadiens bilingues a diminué au pays en 2011.

Le nombre de personnes capables de soutenir une conversation dans les deux langues officielles a augmenté de 350 000 personnes entre les recensements de 2006 et 2011, pour atteindre 5,8 millions de personnes. Mais cette augmentation provient essentiellement de Québécois dont la langue maternelle est le français.

Le bilinguisme a reculé dans le reste du Canada.

Le bilinguisme a particulièrement reculé en Ontario, au Manitoba et en Colombie-Britannique. Le phénomène a diminué de 0,5 % dans chacune de ces trois provinces. Seulement un peu plus de 30 % des élèves canadiens hors du Québec suivent un programme d’enseignement du français langue seconde.

Malgré tout, les programmes d’immersion en français sont en croissance au Canada et ils sont offerts à une plus large frange de la population. Un nouveau programme a été créé pour les enfants de familles francophones.